Vous êtes ici

Pourquoi un centre pastoral?

Pourquoi un centre pastoral ?

J’ai entendu dire que d’aucuns ne comprenaient pas le sens du projet de rénovation du centre pastoral.
Je voudrais d’abord dire le sens d’un centre pastoral.
Il est important que notre communauté ait une visibilité autre que les églises dans nos villages.
Un lieu où les gens peuvent passer, se rencontrer, recevoir l’un ou l’autre renseignement, …
Un lieu où nous pouvons nous rencontrer entre nous pour un repas (comme le midi Saint-Julien), pour une réunion de travail (groupement des fabriques d’église), pour des réunions liées à la catéchèse (rencontres de formation, rencontres avec les
parents, rencontres avec les enfants).
Bref un lieu de rassemblement dans tous les sens du terme.

Il est nécessaire de prendre conscience de ce changement radical de société et de présence chrétienne dans le monde.
Moins nous sommes, plus nous sommes appelés à avoir des temps et des lieux de rassemblement. Aujourd’hui, cela se vit à l’échelle des doyennés. Être chrétien, c’est plus qu’aller à la messe le dimanche ; c’est imprégner sa vie de
l’Esprit de l’Évangile, ce qui suppose le connaître, l’étudier, se rassembler pour mieux le comprendre ; C’est vivre cet Esprit dans le monde où nous sommes envoyés. Plus nous sommes minoritaires plus la nécessité de nous retrouver ensemble se fera sentir au risque de disparaître.

Pourquoi un projet d’appartements?

Nous disposons d’un bâtiment situé idéalement au centre-ville, un bâtiment accessible et visible aux yeux de tous. Mais ce bâtiment est trop grand pour assurer le service de centre pastoral.
Que faire ?
Vendons-le et achetons quelque chose de plus petit.
Le vendre, c’est aussi vendre la cour située derrière le bâtiment elle est utilisée par l’école Saint-François mais aussi par le Patro. Il faut trouver un bâtiment avec une cour.
Nous avons de l’espace non occupé à l’étage. Or nous savons les difficultés pour les personnes les plus précarisées de trouver un logement à un prix abordable.
Nous avons trouvé une association « A toi mon toit » qui a un vrai projet social d’appartements communautaires. N’était-il pas normal de nous unir à ce projet qui va dans le sens de l’Évangile car il permet à des hommes et des femmes de retrouver leur place dans notre monde.
Une opportunité, un appel de l’Esprit ?  Peut-être ?
Je n’avais pas où me loger et vous m’avez donné un toit…
Ajoutons à cela que les travaux de rénovation du bâtiment sont, de toute façon, indispensables. Nous nous trouvons devant une situation où tout le monde est gagnant. Notre patrimoine est maintenu voire amélioré, une source modeste de
revenus permet de le pérenniser et il se voit attribuer un sens pastoral et social.

Voilà l’enjeu de ce projet : garantir la pérennité d’un patrimoine, lui donner un sens social évangélique, un sens pastoral car il devient encore plus un lieu de visibilité et de rassemblement et un outil pour les générations à venir qui auront plus besoin que nous de lieux de rassemblement et de vie.
Mais tout projet suppose un investissement. Nous sentons-nous prêts à aller de l’avant ?

Osons être audacieux et construire quelque chose qui a du sens pour l’avenir de la communauté chrétienne, qui a du sens dans la cité, qui nous permet de contribuer au bien-être des plus précarisés vers lesquels l’évangile nous envoie.